dimanche 15 octobre 2017

TV Metal (2017 - Semaine 41)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

Du cul et probablement beaucoup de drogue et d'alcool puisqu'on a un Johnny Depp qui a l'air bien défoncé dans le nouveau clip de son pote Manson qui semble prendre plaisir à revisiter le Manson des années 90, c'est le sentiment que j'ai des deux singles que j'ai écouté de Heaven Upside Down, le nouvel album qui est sorti la semaine dernière et que je n'ai pas encore écouté parce que j'avais plein de trucs plus intéressants à faire comme me laver les cheveux et changer la litière du chat...

jeudi 12 octobre 2017

[Chronique] Satyricon - Deep Calleth upon Deep

Je dois bien vous avouer que je n'avais pas franchement prévu de vous chroniquer ce nouveau disque de Satyricon, en fait, je n'avais même pas envie de l'écouter après le carnage et la médiocrité de leur album éponyme de 2013 qui avait vu Frost et Satyr tomber tête la première dans le post-Black honteux, avouez que ça la foutait mal pour un groupe aussi influent du Black Metal norvégien qui n'a eu de cesse depuis 2002 de se ramollir et de sombrer dans la nullité, d'abord dans le Black 'n' Roll puis dans le post-Black, navigant dans un progressif de baltringue à fort niveau de pédanterie.
Bref, malgré ça, par curiosité, j'me suis tapé Deep Calleth Upon Deep et sa pochette de feignasse piqué à Munch, et vous savez quoi? bah c'était moins mauvais que prévu, ça reste pas terrible hein, mais y'a un peu de mieux, peut-être que le traitement qu'a reçu Satyr pour soigner sa tumeur au cerveau lui a remis également la tête un peu à l'endroit.

mardi 10 octobre 2017

[Chronique] Vulture Industries - Stranger Times

On avait bien compris avec The Tower, sorti il y a déjà quatre ans, que les norvégiens de Vulture Industries n'avaient plus trop envie de s'éterniser dans le petit giron du Black Metal et que son Prog avant-gardiste avait probablement besoin de plus d'espace pour s'exprimer librement, le fait que le chanteur Bjørnar Nilsen assouvisse désormais ses pulsions brutales au sein de Black Hole Generator ne laissant pas entrevoir non plus un retour en arrière.
Il va falloir s'y faire, les racines extrêmes du projet, bien que toujours présentes par moment, ne seront désormais plus qu'une référence parmi d'autres pour un groupe caméléon bien décidé à poursuivre son évolution, Stranger Times s'inscrira dans cette démarche d'adoucissement sur la forme et de développement de ramifications davantage rock et progressives, un autre moyen d'expression en quelque sorte, sans forcément renier le passé, mais toujours tourné vers l'avenir.

dimanche 8 octobre 2017

TV Metal (2017 - Semaine 40)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

Ce clip d'Akercocke c'est surtout l'occasion de vous renvoyer à la chronique du comeback de l'année, parce que bon, la réalisation du truc est un peu cheap, c'est gavé de bonnes idées, mais on sent très bien que le budget n'est pas à la hauteur, quoi qu'il en soit, Renaissance in Extremis est un putain de disque et c'est bien le plus important.

dimanche 1 octobre 2017

TV Metal (2017 - Semaine 39)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

Dix-sept ans après son dernier album et après de multiples micro-reformations, cette fois-ci c'est la bonne pour des Galactic Cowboys qui s'apprêtent à sortir leur nouvel album Long Way Back to the Moon le 17 novembre prochain, vous pouvez écouter le premier single via ce clip en salle de répétition, le son Galactic Cowboys toujours aussi reconnaissable, notamment sur un refrain imparable et impeccable, bref, les nostalgiques seront aux anges et attendront impatiemment le disque.

samedi 30 septembre 2017

[Chronique] Ensiferum - Two Paths

Pas la peine d'aller à la note, vous savez d'avance que je vais défoncer ce nouveau disque d'Ensiferum, pourtant, ce n'était pas mon objectif à la base, j'étais même carrément disposé à laisser un chance à Two Paths, bon, ok, les dernier albums sont complètement dégueulasses et honteux, mais on parle quand même d'un groupe qui a malgré tout sorti un bon disque dans sa carrière, Iron, c'était il y a désormais plus de dix ans mais sait-on jamais, ça pourrait revenir, on a connu des miracles plus improbables que ça... Non.
Non, car Two Paths est une merde de Nightwish Folk pipeau-drakkar pour beaufs avinés agitant leurs cornes et épées en plastique dans les festivals, on peut dire que le groupe est au moins constant dans la médiocrité.

mardi 26 septembre 2017

[Chronique] Belphegor - Totenritual

Cela fait déjà vingt-cinq ans que Belphegor, enfin, plutôt Helmuth et sa joyeuse bande d'intérimaires, terrorisent les foules avec son Blackened Death outrancier et grand-guignolesque, les autrichiens, cultivant avec succès une imagerie de mauvais goût et un concept blasphématoire grotesque, au point d'être devenu avec les années le truc autrichien le plus cool avec Josef Fritzl et Wolfgang Přiklopil, Belphegor, c'est du Red Bull au foutre de chèvre satanique en latex, du Death de gros bourrin teinté de Black Metal putride avec une production parpaing, et ce n'est surement pas après vingt-cinq ans d'activisme dans le Death/Black que Belphegor va changer quoi que ce soit à la formule, il n'y aura aucune surprise avec Totenritual, qui reprend assez fidèlement les motifs utilisés depuis globalement Blood Magick Necromance en 2011, on sera juste rassuré de voir que Belphegor ne semble pas marquer de signes de ralentissement notables, pour le reste, c'est business as usual.

dimanche 24 septembre 2017

TV Metal (2017 - Semaine 38)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

On peut dire que Cannibal Corpse est incapable de sortir un mauvais disque, mouais, d'un autre côté ça fait bien longtemps qu'un album du groupe n'a pas enthousiasmé les foules non plus, bref, c'est par ce clip de gore low cost que les américains vont tranquillement expédier les affaires courantes avec un premier single tiré du prochain album Red Before Black qui devrait sortir en novembre via Metal Blade.

mercredi 20 septembre 2017

[Chronique] Akercocke - Renaissance in Extremis

Je dois bien vous avouer que je n'avais jamais imaginé avoir à chroniquer un jour un nouvel album d'Akercocke, dix ans après leur dernier album et cinq ans après un split jamais officiellement annoncé, le groupe avait disparu dans l'indifférence générale, Jason Mendonça semblant avoir totalement disparu de la circulation, laissant un vide immense que n'a surement pas réussi à combler Voices, sorte de mauvais ersatz créé par d'anciens membres du groupe dont on espère qu'il sera définitivement mis au repos, parce que cela n'a plus aucun sens depuis que le singe est enfin sorti de sa cage, Mendonça s'est enfin décidé à se remettre au boulot, et allons droit au but, Renaissance in Extremis est l'un des plus brillants comeback de ces dernières années, rien que ça, Akercocke n'est pas revenu pour plaisanter, mais ça on en avait l'habitude.

dimanche 17 septembre 2017

TV Metal (2017 - Semaine 37)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

C'est dingue comme le temps passe, ça fait déjà six ans qu'est sorti Lux Mundi, le dernier album en date de Samael, et comme vous allez vous en rendre compte en vous matant ce clip, le retour semble plutôt porteur d'espoir avec un single de facture classique pour qui connait le groupe, mais en même temps diablement efficace, personne ne sera dépaysé par ce Black Supremacy par moment assez bourrin, et l'on pardonnera même un clip complètement nul et sans imagination, sachez que le nouvel album, Hegemony, sortira le 13 octobre chez Napalm.

dimanche 10 septembre 2017

TV Metal (2017 - Semaine 36)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

Si j'ai bien tout compris on a désormais deux facettes de l'éternelle Anneke Van Giersbergen, son délire Folk/pop acoustique en solo et des trucs bien plus Metal dans des groupes, ça tombe bien, c'est ce que je préfère chez elle, et voici donc son nouveau groupe Vuur, un projet plutôt surprenant de Metal moderne qui me fait penser que traîner avec Devin Townsend a eu de l'influence sur la dame, bref, on trouve au songwritting des types solides dans le genre, Joost Van Den Broek, Mark Holcomb de Periphery pour la tourche Djent, ou encore Esa Holopainen d'Amorphis, autant que c'est la grosse hype concernant In This Moment We Are Free – Cities, dont la sortie est prévue le 20 octobre prochain chez InsideOut.

jeudi 7 septembre 2017

[Chronique] Arch Enemy - Will to Power

Dix ans, cela fait désormais dix ans que le navire Arch Enemy est inexorablement en perte de vitesse, dix ans déjà depuis la sortie de Rise of the Tyrant, le dernier disque pleinement satisfaisant d'Arch Enemy, et une décennie à voir un Michael Amott perdre en inspiration à chaque album, même le changement de chanteuse, en échangeant la bonne vieille Gossow pour un modèle canadien plus jeune et plus rutilant, n'y aura rien fait, War Eternal était juste un album d'Arch Enemy pas top où le groupe appliquait sa formule en déroulant ses gimmicks habituels, partant de là, il n'y avait pas grand chose à attendre de ce nouveau disque qui arrive avec sa pochette remplie de tous les pires clichés, au moins vous êtes prévenu par le visuel, l'originalité et la prise de risque ne sont pas au menu de cette cuvée 2017, ce qui dévient une sale habitude...

mardi 5 septembre 2017

[Chronique] Pyrrhon - What Passes for Survival

On peut dire que 2017 est pour l'instant une putain de bonne année sur le front des machins tech-bidules abstraits, on citera bien volontiers les derniers travaux de Dodecahedron (et sa variation Ulsect) et d'Artificial Brain, et avec ce nouveau Pyrrhon, on va encore franchir un palier supplémentaire dans la folie et le chaos avec ce qui sera surement l'album le plus hermétique et moins accessible de l'année, parce que ouais, What Passes for Survival n'est pas un disque pour tout le monde, Pyrrhon œuvrant dans un élitisme totale et délivrant une leçon de Metal extrême sans aucune concession.

dimanche 3 septembre 2017

TV Metal (2017 - Semaine 35)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

Septic Flesh ne déçoit jamais, le problème désormais c'est que Septic Flesh ne surprend jamais non plus, c'en est terminé des expérimentations et du Death bizarre, les grecs s'en tiennent désormais à la formule définie avec The Great Mass, et si vous avec aimé cet album et le suivant Titan, il n'y a aucun doute que vous allez aimer ce Codex Omega qui vient tout juste de sortir, je dois bien vous avouer que même si le groupe maîtrise son Death symphonique j'ai du mal à m'enthousiasmer pour un morceau désormais de facture plutôt convenue et prévisible, heureusement le clip est cool et me rappelle quelque peu la biomécanique de Giger, l'aspect visuel étant de loin le truc le plus cool de ce clip...

jeudi 31 août 2017

[Chronique] Paradise Lost - Medusa

Depuis son album éponyme en 2005, Paradise Lost avait bien redressé la barre après de longues années de perdition sur les routes de l'Electro/Pop/Goth honteuse (on parle quand même d'un groupe dont l'ambition à un moment était de devenir une sorte de nouveau Depeche Mode, autant dire qu'on partait de très loin et que le groupe était descendu bien bas), enchaînant les pavés sur le chemin de la résurrection, avec comme point culminant Faith Divides Us et Tragic Idol, malheureusement, on est chez Paradise Lost et la constance n'est pas vraiment le genre de la maison, c'est ainsi qu'il y a deux ans, The Plague Within voyait le groupe se vautrer dans du Doom/Death bourrin et ultra bancal avec un Nick Holmes qui growlait comme jamais, The Plague Within, plus qu'un disque globalement médiocre, était une curieuse impasse artistique qu'on avait pas vu venir, Paradise Lost embrassait la mode actuelle des groupes approchant de la trentaine d'années de carrière et qui essaie par tous les moyens de redevenir le groupe qu'il n'est plus depuis bien trop longtemps en nous faisant le coup du retour aux sources, bref, The Plague Within était nul, et si vous voulez savoir à quelle sauce vous allez être mangé avec Medusa, c'est bien simple, c'est globalement la même recette qu'il y a deux ans, mais c'est quand même un peu moins nul, Paradise Lost viens de sortir un album moyen, ça a au moins le mérite de redresser la barre et il faudra s'en satisfaire cette fois-ci...

dimanche 27 août 2017

TV Metal (2017 - Semaine 34)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

On peut presque affirmer qu'il n'y a plus rien à sauver d'Arch Enemy après l'écoute de cette immonde purge, second single tiré d'un prochain qui s'annonce une fois encore bien vilain, sérieusement, tout pue la fainéantise et le foutage de gueule dans cette tambouille réchauffée qui se contente d'accumuler tous les clichés et gimmicks du groupe, avec des lyrics une fois encore embarrassant, par pitié, que quelqu'un sorte Jeff Loomis de cette galère, j'entends bien que le gars a des factures à payer, mais qu'il trouve un boulot plus digne que chez Arch Enemy, quelle tristesse...

vendredi 25 août 2017

[Chronique] Incantation - Profane Nexus

Après Immolation et Suffocation, il suffisait juste d'attendre quelques semaines pour que la troisième pièce du maléfique triumvirat du Death Metal américain culte division Nord-Est sorte un nouvel album, un peu comme les planètes qui s'alignent dans le ciel ouvrant les portes du panthéon du Death Metal américain pour que le glorieux Incantation puisse délivrer son offrande, une offrande bien plus prosaïque et terre-à-terre qu'une introduction pompeuse d'un baltringue de chroniqueur qui se branle sur de la prose de merde.

dimanche 20 août 2017

TV Metal (2017 - Semaine 33)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

Sabaton s'est associé à World of Tanks (en même temps ça allait pas être Candy Crush...) pour nous proposer un clip d'un de leurs vieux tubes, et vous savez ce qu'il y a dans ce clip? bah ouais, des tanks, parce que personne s'y attendait, le seul problème dans tout ça, c'est que le bruit des tanks et des explosions est surmixé et que du coup ça sonne comme de la merde, c'est carrément inaudible par moment, pour un véritable carnage auditif, sinon y'a des tanks et des trucs qui explosent, à regarder sans le son donc.

samedi 19 août 2017

[Découverte] Order ov Riven Cathedrals - The Discontinuity's Interlude

On peut dire que Order ov Riven Cathedrals est le genre de groupe qui aime bien le mystère vu le peu d'informations que l'on trouve sur le projet, on sait juste que c'est un duo italien composé de 12 et de En sabah Nur et que The Discontinuity's Interlude est leur premier album, ou premier EP, j'en sais trop rien puisqu'avec une petite trentaine de minutes au compteur on doit être pile entre les deux, mais à la limite on s'en fout, car tout ce que vous devez savoir, c'est que ça poutre, c'est déjà pas mal non?

lundi 14 août 2017

[Chronique] Byzantine - The Cicada Tree

Dix-sept ans de carrière, 5 albums studio, celui-ci étant le sixième, Byzantine est peut-être le meilleur groupe à être sorti de ce que l'on appelait à l'époque la New Wave of American Heavy Metal, et pourtant, tout le monde s'en bat les couilles de la carrière des américains, on peut avoir un vague statut de groupe culte et galérer comme un rat mort dans l'underground, la faute peut-être à une instabilité chronique du line-up autour de Chris Ojeda, mais plus surement à cause des plages d'inactivité tombant au moment où le groupe aurait dû battre le fer tant qu'il était chaud, Byzantine n'a jamais décollé mais ça ne va pas empêcher le groupe de continuer d'essayer, surtout qu'après une longue période de DIY le groupe a enfin retrouvé un label puisque c'est Metal Blade qui a récupéré le bébé, autant dire Byzantine joue gros avec The Cicada Tree, ça tombe bien, on a affaire au disque le plus abouti du groupe jusqu'à maintenant, ouais, rien que ça.

dimanche 13 août 2017

TV Metal (2017 - Semaine 32)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

On attaque cette semaine avec non pas vraiment un vidéo clip mais un visualizer (c'est vous dire la semaine de merde) d'Enslaved afin de vous présenter un très très long premier extrait de son nouvel album, E, oui juste E, qui doit sortir en octobre prochain chez Nuclear Blast, je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas allé au bout du clip puisque je me suis endormi avant, donc si vous pensez que j'ai raté un truc intéressant, merci de ne pas me prévenir.

mercredi 9 août 2017

[Chronique] The Soundbyte - Solitary IV

C'est un peu triste que The Third and the Mortal n'existe plus, bon, cela fait déjà plus de dix ans mais le groupe a laissé un vide chez tous les amoureux de Doom aux penchants atmosphériques et avant-gardistes, heureusement que ce bon vieux Trond Engum est encore là avec son projet solo The Soundbyte pour entretenir la flamme car ses anciens collègues n'ont pas été très actifs depuis le split, Solitary IV est donc, comme indiqué subtilement dans le titre du disque même si les précédents ne s'appelaient pas Solitary, le quatrième album du projet, et autant vous prévenir tout de suite, on ne sera pas forcément dans le monde du Metal avec ce disque, enfin, un peu quand même, mais sans y être vraiment...

dimanche 6 août 2017

TV Metal (2017 - Semaine 31)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

Je n'avais pas du tout aimé le dernier Paradise Lost, alors deux ans plus tard et alors que se profile un nouveau disque (Medusa le 01/09 via Nuclear Blast), je me méfie un peu, et je dois bien vous avouer que ce premier single me laisse plus que perplexe de par la certaine confusion qui s'en dégage, on a l'impression d'entendre un mash-up entre du vieux Lost Paradise et du Draconian Times sans que cela fonctionne vraiment, perplexe donc, et niveau clip, j'ai pas tout compris, y'a un clodo qui tue un autre clodo pour lui piquer une pile pour faire fonctionner une lampe-torche qu'il donne à un gamin qui vit dans une benne à ordure? mouais.

jeudi 3 août 2017

[Chronique] Wintersun - The Forest Seasons

Arnaque:
(Argot) Escroquerie, tromperie, l’œuvre d'un filou.
(Par extension) Offre commerciale disproportionnée ou inéquitable, à l'avantage majoritaire du vendeur.
Ouais, cette chronique commence foutrement bien, mais le terme résume assez bien la situation, et le pourquoi du comment de l'existence même de ce troisième album de Wintersun, The Forest Seasons n'est pas la suite de Time I, il n'est pas ce fameux disque trop complexe à produire qui révolutionnera l'industrie du disque (sic), non, The Forest Seasons est juste un produit destiné a faire les poches des pigeons fan de Jari Mäenpää, bien sûr que c'est une merde, mais une merde du grand génie visionnaire (sic) Jari Mäenpää, alors que le fan s'estime heureux que le grand Jari choisisse sa bouche pour lui pisser dedans pendant qu'il lui vide son portefeuille.

dimanche 30 juillet 2017

TV Metal (2017 - Semaine 30)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

On ne va pas se mentir, je n'ai pas écouté le dernier Municipal Waste, et vu ce single, j'ai l'impression de ne pas avoir raté grand chose puisque ça sonne foutrement trop familier et safe, les gars se répètent et même le clip nous ressort les habituelles conneries alcoolisées, Municipal Waste radote pas mal depuis quelques temps et sortir des albums semble être simplement une excuse pour repartir en tournée, un simple produit à vendre à côté des t-shirts, allez, poubelle...

mardi 25 juillet 2017

[Découverte] Liverum - Discover Your Land

Gojira c'est devenu de la merde, L'enfant Sauvage ça passait encore, limite mais pourquoi pas, et puis il y a eu Magma, ce disque honteux et dégueulasse de Rock/Sludge alternatif qui voyait le groupe vendre son cul au grand capital, pourtant, malgré ce qu'est devenu le groupe, il faut bien avouer que Gojira fut un groupe influent et plutôt important pour le développement de ce que l'on pourrait appeler le Metal moderne depuis une dizaine d'années, on ne compte plus les groupes qui citent volontiers le désormais groupe de Rock alternatif français comme influence majeure, et il fallait bien que ça arrive un jour, on a désormais des groupes qui ne se contentent pas de piquer deux-trois trucs, mais l'intégralité du son Gojira, c'est précisément ce qu'est Liverum avec son premier album, un véritable clone de Gojira période pré-Enfant Sauvage, et c'est un curieux exercice de style qui me laisse plutôt perplexe.

dimanche 23 juillet 2017

TV Metal (2017 - Semaine 29)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

Cela faisait quelques temps qu'on avait plus trop de nouvelles de Wolves in the throne Room, il faut dire qu'après la catastrophe Celestite et son Dark ambient tout pourri je n'avais plus trop envie d'entendre parler du groupe, mais voilà, trois ans plus tard revoilà les américains avec un nouveau morceau qui semble largement moins mauvais que l'album précédent, l'album Thrice woven sort le 15 septembre et il faut noter que ce clip présente une version éditée du morceau, le titre est en réalité deux fois plus long et est écoutable sur Bandcamp.

[Chronique] Wode - Servants of the Countercosmos

Il y a des groupes qui n'ont pas de temps à perdre et qui préfère battre le fer tant qu'il est chaud plutôt que de se poser et d'analyser, ou parfois de sur-analyser d'ailleurs, les raisons d'un succès, c'est le cas des anglais de Wode, qui reviennent déjà un an à peine après avoir délivré en guise de premier album une véritable master-class du Black Metal dans tout ce qu'il a de plus féroce et sans concession, un Black à l'ancienne redoutable et finement référencé qui faisait entrer le groupe dans le cercle très fermé des jeunes formations à fort potentiel, c'est surement afin de profiter de cette "hype" qu'est sorti il y a quelques semaines ce second album, qui va s'avérer curieusement bien différent de son prédécesseur, et il est moins bien aussi, pas de beaucoup, mais c'est malheureusement le cas...

lundi 17 juillet 2017

[Chronique] Decapitated - Anticult

Quelle curieuse trajectoire que celle de Decapitated, je ne vais pas trop revenir sur le passé du groupe, que l'on peut résumer à ça: Putain de groupe de Death technique à ses débuts, accident, décès, split, résurrection par le guitariste Vogg, un album qui voyait le groupe devenir un médiocre clone Deatheux de Meshuggah, pour ensuite aboutir avec Blood Mantra à une daube Techno Groove fortement influencé par Soulfly, avec la même qualité que ce dernier, bref, la carrière de Decapitated depuis dix ans et une longue descente aux enfers dans les abîmes de la médiocrité, je ne sais pas ce qu'a fait Vogg dans une vie antérieure, mais putain ça doit être foutrement sale pour que le karma le punisse autant dans cette vie-ci, où alors il souffre encore de sérieuses séquelles cérébrales dues à l'accident qui a coûté la vie à son frangin, putain de camion...

dimanche 16 juillet 2017

TV Metal (2017 - Semaine 28)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

C'est comme ça on ne peut rien y faire, Arch Enemy va sortir un nouvel album, qui s'annonce comme le disque le moins intéressant de l'année, les mecs ne se font vraiment pas chier, tout sonne de manière bien trop prévisible pour être acceptable, entre le clip de hangar avec White-Gluz qui tape ses habituelles poses de Power Rangers et le morceau qui n'est qu'une succession de tous les gimmicks du groupe où t'as le sentiment d'avoir déjà écouté ce morceau des dizaines de fois avec un refrain honteusement banal, il n'y a rien à sauver de ce single chiant à crever qui expédie les affaires courantes sans aucune volonté de servir autre chose que la soupe tiédasse habituelle, si même la présence de Loomis n'est pas capable de tirer le groupe vers le haut, c'est qu'on ne peut plus rien pour eux...

mardi 11 juillet 2017

[Découverte] Winds of Leng - Horrid Dominion

Des nouveaux groupes qui débarquent sur la scène en se réclamant de Grave, Dismember ou Entombed, il y en a eu des tonnes depuis quelques années et le pseudo-revival Death old school qui nous a offert toute une foultitude d'albums aussi quelconques que facilement oubliables, pas forcément mauvais hein, mais quand on passe son temps à pomper ce qui se faisait il y a vingt-cinq ans on ne va jamais très loin et on tourne vite en rond.
Partant de là, le premier effort de Winds of Leng était destiné à être écouté une fois avant de terminer sa course dans l'oubli, sauf que vu que je prends la peine de vous en parler, c'est que les choses ne se sont pas passées comme prévu, ce n'est pas que Horrid Dominion va révolutionner le genre, on en est même très loin, mais le groupe a malgré tout ce petit truc en plus qui sort, un tout petit peu, de l'ordinaire.

dimanche 9 juillet 2017

TV Metal (2017 - Semaines 26-27)

C'est le TV Metal de la reprise après quelques jours de vacances, vous n'étiez pas au courant de mon absence? ça veut dire que vous n'avez pas vu le post sur la page Facebook de ce blog et que vous n'êtes pas abonné à la-dite page, sur ce point-là, je ne peux que saluer votre clairvoyance et votre bon goût, bref, deux semaines de vidéos vous attendent histoire de rattraper le retard, mais ce sera vite torché, dans la mesure où les vidéos intéressantes sont peu nombreuses, d'ailleurs j'imagine que j'en ai raté quelques unes pendant mon absence puisque j'étais occupé à d'autres trucs bien plus passionnants que de surveiller les sorties de clips de forêt ou de hangar de groupes de crapcore pourris, allez, j'vous laisse avec le TV Metal:

En parlant de clip de hangar tout cheap, voici les vénérables teutons d'Accept qui s'y abaissent afin de vous annoncer la sortie prochaine de son nouvel album The rise of Chaos, et ça tombe bien, c'est justement le titre du single, un single qui est à l'image du clip en fait, chiant, peu inspiré, trop classique, du Accept passe-partout qui ne s'emmerde pas, ça promet un disque grandiose au mois d'août...

vendredi 7 juillet 2017

[Découverte] Whoredom Rife - Dommedagskvad

Parfois, le bonheur, c'est tout simple comme une tornade de trémolo glaciale qui te lacère le visage, et avouez que c'est une perspective réjouissante à cette période de l'année où, bien à l'abri du soleil, le blackeux de base se planque dans sa cave en attendant des nuits meilleures.
Bref, nouveau venu sur la scène black et signé chez les toujours excellents gars de Terratur Possessions, le duo norvégien Whordedom Rife débarque avec son premier album un an à peine après la sortie d'un premier EP qui avait fait son petit effet à l'époque chez les quelques personnes qui l'avaient écouté, ces dernières ne seront pas déboussolées par la tournure des événements à l'écoute de Dommedagskvad.