dimanche 21 août 2016

TV Metal (2016 - Semaine 33)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

C'est la grosse surprise de la semaine, Metallica a annoncé son nouvel album et a sorti un nouveau single dans la foulée, qui est un véritable attrape-pigeon pour rassurer les fans et les pousser à acheter le bouzin, alors voilà, ça sonne comme à l'ancienne, c'est thrashy, concis, mais ça cumule surtout l'intégralité des poncifs du groupe, Metallica veut sonner méchant comme il y a trente ans, et évidemment, ça sonne forcé à mort, le morceau a l'air d'avoir été torché en cinq minutes sur un coin de table, comme le solo tout pourri, mais ce sera largement suffisant pour que les fans se branlent dessus, bien joué, dommage que ce soit mixé bizarrement avec une batterie qui écrase tout le reste, avec un Lars toujours aussi nul, dont on imagine bien que la prestation a été bidouillée à mort pour avoir un rendu pareil, bref, le département marketing a décidé de nous jouer le coup du "retour aux sources", avec même un clip live en noir et blanc parce que ça fait authentique, mouais...

mercredi 17 août 2016

[Découverte] Misanthropic Rage - Qualia [EP]

MISANTHROPIC RAGE! Putain avec un nom pareil, on s'attend à du Black lourd qui décrasse les oreilles au lance-flammes, surtout que ça vient de Pologne, pays plutôt réputé pour ses productions über brutales, sauf que non, c'est pas ça, mais ne partez pas, car ce n'est pas du tout une mauvaise nouvelle, Misanthropic Rage fait du black, mais pas du tout du bourrin, à défaut, on aura du Black intéressant, ouais ça fait bizarre de parler de Black intéressant ces temps-ci, mais c'est le cas, Misanthropic Rage va plutôt démontrer avec son premier EP qu'il est véritablement une force créative sur laquelle il faudra compter à l'avenir.

dimanche 14 août 2016

TV Metal (2016 - Semaine 32)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

C'est ainsi désormais, que ce soit avec Hypocrisy ou Pain, Peter Tägtgren n'en a plus rien à foutre et se contente de chier des disques quelconques et sans intérêt, appliquant ses recettes établies sans volonté d'aller plus loin, bref, voilà un nouveau disque de Pain qui arrive, et ce premier single est tout ce que vous pouvez attendre du projet, ni plus ni moins, le genre de morceau que Tägtgren a déjà fait un bon millier fois avant, par contre au niveau du clip, ça se voit qu'il a passer du temps avec Lindemann, c'est du trash wtf avec des marionnettes, mouais, ça ne va pas bien loin, mais comme Tägtgren est un malin, il s'est offert un guest de luxe en la personne de Joakim Broden, on sait jamais, y'a peut-être moyen d'attirer des couillons fan de Sabaton vers Pain...

vendredi 12 août 2016

[Découverte] Anicon - Exegeses

Aujourd'hui, c'est chronique/découverte, et nous allons filer du côté de New York faire la connaissance d'Anicon, un groupe que vous ne connaissez surement pas, dans le mesure où Exegeses est leur premier album, que les membres sont tous des inconnus à part peut-être le batteur Lev Weinstein qui est chez Krallice, et j'imagine mal que vous ayez écouté toute la série d'EP/Demo/Split qu'a sorti le groupe depuis 2012 en préambule à ce premier effort longue durée.
Bref, avec une pochette pareille, vous savez déjà de quoi on va parler avec Anicon, ouais, de Black Metal, et du très bon en plus, car si je prends la peine de vous parler de ce disque, vous imaginez bien que ça ne va pas être de la merde.