dimanche 29 mars 2015

TV Metal (2015 - Semaine 13)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...
Bref, toutes les vidéos Metal de la semaine, le meilleur et surtout le pire, c'est maintenant!

On attaque avec les finlandais de Barren Earth, qui n'ont pas été foutus de trouver un vieux parking pour filmer leur clip, vu que tout ça est filmé sur un fond vert salement moche, c'est con, car comme tout ce que fait Barren Earth, c'est musicalement solide et sympa, le morceau est tiré du nouvel album On lonely Tomers, sorti la semaine dernière...

vendredi 27 mars 2015

[Chronique] Dødheimsgard - A Umbra Omega

Il est des albums qui ne sont pas évidents à chroniquer, qui demandent un certain temps d'adaptation, et qui ne se laissent pas apprivoiser facilement, ça fait à peu près dix jours que traîne cette chronique à l'état de brouillon sans que je puisse ne serait-ce que pondre une seule ligne correcte, c'est vous dire la perplexité dans laquelle m'a plongée ce nouveau Dødheimsgard.
Parfois, il faut prendre son temps, si j'avais chroniqué cet album le lendemain de ma première écoute, je me serais planté en vous disant tout le mal que j'en pensais, c'est ainsi, la première écoute d'A Umbra Omega fut douloureuse, très douloureuse même, mais malgré tout, j'avais un doute, qui m'a poussé à mettre cette chronique de côté ainsi que l'album, afin d'y revenir plus tard, et petit à petit, le doute s'est lentement dissipé dans mon esprit, il fallait bien une dizaine de jours et de très nombreuses écoutes pour se faire un avis avant l'illumination, d'ailleurs, j'ai supprimé le premier brouillon et toutes mes notes pour repartir de zéro, à tête reposée, et avec un avis radicalement différent que lors de ma première écoute, A Umbra Omega est bien une tuerie de la part du groupe de Vicotnik, mais une tuerie largement moins évidente que les précédentes...

dimanche 22 mars 2015

TV Metal (2015 - Semaine 12)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...
Bref, toutes les vidéos Metal de la semaine, le meilleur et surtout le pire, c'est maintenant!

Enfin!!!! Le prochain album des furieux japonais de Sigh se dévoile enfin via un premier extrait diablement convaincu et sa vidéo bizarre qui va bien, bien sûr, ne tirez aucune conclusion de ce que sera l'album à partir de ce morceau, comme d'habitude, il y a de très fortes chances que le reste n'ait rien à voir, et c'est toute la beauté de la chose, bref, Graveward sort mi-avril chez Candlelight...

vendredi 20 mars 2015

[Chronique] Nightwish - Endless Forms Most Beautiful

Nightwish au départ c'était pas trop mal puis c'est parti en couilles, à partir de Once globalement, quand le groupe s'est dit qu'ajouter de la grosse pop dégueulasse à son Metal déjà pas trop couillu et easy listening était bien plus vendeur, bingo, faire de la merde c'est le jackpot assuré, bien vu, après tout, les fans de Nightwsish sont tellement cons qu'ils sont capables de tout pardonner, même un changement de chanteuse dans des conditions troubles, les avantages d'un public mainstream amateur de soupe.
Bref, après l'intermède Anette Olzon, virée comme une merde en pleine tournée, elle même succédant à une Tarja Turunen... également virée comme une merde (sérieusement, les finlandais ont pris des cours chez Anthrax pour la gestion de leurs vocalistes ou quoi?), troisième étape dans la carrière du groupe de Tuomas Holopainen, puisque c'est la géante batave Floor Jansen qui reprend le flambeau, une arrivée qui fait de Floor la membre du groupe ayant plus de virilité que tous les autres réunis, mais un bon choix quand même, car après tout, j'adore Floor Jansen, surement la plus compétente pour assurer à la fois les voix d'opéra de Tarja et les morceaux plus pop de la période Olzon, enfin, une bonne idée, à la base, on verra plus tard que tout ne se passe pas comme prévu.
Donc voilà, après l'horrible mi-album mi-bande originale de film Imaginaerum sorti en 2011 et qui m'avait valu l'ire des fans du combo finlandais, Nightwish va-t-il redresser la barre? coupons court à tout suspense, la réponse est non, et un gros non en plus, car Endless Forms Most Beautiful est un autre disque complètement foiré à ajouter au passif déjà bien chargé de Nightwish...