jeudi 30 juin 2016

[Chronique] Sheidim - Shrines of the Void

Tiens, ça fait longtemps qu'on a pas parlé de Black Metal ici, je parle de vrai Black hein, pas de trucs expérimentaux avant-gardiste avec du Black dedans, du pur et dur qui sent la vieille crypte humide, pour ça, il est évident que l'on ne va pas du tout parler du dernier Dark Funeral parce que je m'en fous complètement et qu'il a rejoint la corbeille après une seule écoute, et on va plutôt se diriger vers un groupe inconnu qui sort son premier disque, des espagnols en plus, parce que c'est bien connu, entre deux siestes et une fournée de tapas, c'est en Espagne qu'on fait le meilleur Black suédois (affirmation à prendre avec des pincettes quand même).

dimanche 26 juin 2016

TV Metal (2016 - Semaine 25)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

On ne va pas se mentir, je n'ai rien à dire au sujet de ce clip d'Obscura, c'est du fonc blanc avec quelques effets de l'espace par dessus, c'est surtout l'occasion pour moi de vous renvoyer à ma chronique du dernier album en date, Akroasis, voilà voilà...

samedi 25 juin 2016

[Chronique] Denner / Shermann - Masters of Evil

Bon, et sinon ça en est où Mercyful Fate?
Nulle part? Toujours pas?
Ça commence à faire long quand même...
Bref, quelque chose me dit que ça sent pas bon et qu'on est pas près d'avoir du neuf du côte de Mercyful Fate, et que ça n'arrivera jamais, heureusement, voilà le premier album de Denner/Shermann, qui comme son nom l'indique subtilement, est composé de... Denner et Shermann (duh!), les deux guitaristes du line-up classique de Mercyful Fate, enfin réunis de nouveau après la courte incartade Force of Evil il y a déjà plus de dix ans, et comme l'indique la pochette, réalisée également par Thomas Holm, qui ressemble quand même vachement à celle de Don't Break the Oath, aujourd'hui on va parler de Heavy Metal à l'ancienne, ne cherchez pas une once de modernité ici, ce n'est absolument pas le but du projet...

jeudi 23 juin 2016

[Chronique] Katatonia - The Fall of Hearts

Il est bien loin le temps du Doom/Death pour les suédois de Katonia, qui ont depuis une bonne dizaine d'années dévié en territoire progressif, comme pas mal de leurs compères d'ailleurs, Anathema a évolué comme ça, et ça a fonctionné, Opeth a évolué comme ça, et c'est devenu de la merde, quant au modèle Paradise Lost (ouais, faut bien parler de modèle vu qu'au tout début, Katatonia était un Paradise lost suédois), il a lui aussi évolué comme ça, et ça a fonctionné... ah non en fait, les fans ont gueulé, manifesté, brûlé leurs exemplaires de One Second et de Host dans la rue et finalement Paradise Lost a fait machine arrière, pourtant, on a jamais reproché à Katatonia d'avoir emprunté le même chemin hors-Metal que Paradise Lost, le privilège de ne pas être un leader finalement, la possibilité de faire ce qu'il veut sans trop gêner qui que ce soit, et en faisant ça, devenir un leader lui-même, car c'est bien ce qu'est devenu Katatonia au gré de son évolution, un gros poisson... du Post-Rock progressif teinté de Metal.