mardi 17 juillet 2018

[Chronique] Sear Bliss - Letters From The Edge

On ne peut pas dire que les hongrois de Sear Bliss, où plutôt le hongrois András Nagy puisqu'il est la tête pensante et le seul membre permanent du groupe, aient été particulièrement productif depuis la sortie en 2007 de ce que je considère comme leur chef-d'oeuvre The Arcane Odyssey, il aura fallu attendre 2012 pour que Sear Bliss lui donne un successeur qui n'était pas forcément ce que les fans attendaient puisque Eternal Recurrence était marquait par un gros changement de style et une orientation progressive presque typée avant-garde de leur Black atmosphérique originel, ce qui n'empêchait pas cet album d'être une excellente réussite dans son genre, après tout, on parle de Sear Bliss, ce n'est pas comme si le groupe était capable de sortir un mauvais disque même si ce dernier est marqué par une évolution stylistique, et évolution stylistique il y aura encore avec un Letters from the Edge qui arrive six ans plus tard et qui vient de sortir le mois dernier dans une certaine indifférence, dommage, l'album vaut mieux que sa quasi absence de promo.

dimanche 15 juillet 2018

TV Metal (2018 - Semaines 27 & 28)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

On attaque avec le bon Thrash technique des américains de Black Fast, qui viennent tout juste de sortir leur nouvel album Spectre of Ruin, dont vous pouvez écouter le single Phantom I Am via ce clip live petit budget, c'est un groupe que j'aime bien mais j'avoue ne pas être particulièrement enthousiasmé par ce morceau que je trouve un peu mou de la bite, ce qui ne m'empêchera pas d’écouter l'album pour me faire une idée plus précise.

vendredi 13 juillet 2018

[Découverte] Mire - Shed

Quant t'arrives à la fin d'un album et que tu as comme réaction "Quoi!? c'est tout?" et que t'es un peu dégoûté qu'il n'y en ait pas plus, c'est que tu viens de tomber sur quelque chose de cool, c'est la cas de Mire avec sa toute première sortie Shed, un groupe dont c'est la toute première sortie et dont on ne sait pas grand chose à part qu'il vient de Denver et qu'il est composé du chanteur Benton McKibben et du guitariste Ryan Glisan, ce dernier étant un peu plus connu puisqu'il officiait sur les deux premiers albums d'Allegaeon, c'est tout ce qu'on sait, ça, et le fait que Shed est une très bonne galette.

mardi 10 juillet 2018

[Chronique] Immortal - Northern Chaos Gods

C'est marrant quand même, s'il n'y avait pas eu le grand Schisme de 2015 (avec un Abbath qui veux s'accaparer seul le nom du groupe, son départ et la formation de son groupe solo, puis l'annonce surprise de la continuité d'Immortal), on en aurait probablement pas eu grand chose à faire d'un nouvel album d'Immortal, la faute, un peu, à un dernier album All Shall Fall qui souffrait d'un songwritting en pilotage automatique navrant, faisant penser que le groupe aurait dû définitivement mettre la clé sous la porte après le chef-d'oeuvre Sons of Northern Darkness, qui remonte quand même à plus de quinze ans, et ne plus jamais sortir d'album, continuer de cachetonner en festival en ne sortant plus rien aurait été une sage décision.
Seulement voilà, après le départ d'Abbath, la sortie de son album solo tout moyen, et le retour au affaires de Demonaz en tant qui chanteur/guitariste, il y a de quoi être émoustillé par ce nouveau disque, que ce soit un putain de désastre ou un glorieux succès, ce nouvel album allait forcément être intéressant à écouter et susciter des débats passionnés afin de savoir qui a sorti le meilleur disque, Immortal ou Abbath? Je vous réponds tout de suite, Northern Chaos Gods est largement supérieur à la petite chiure que nous a servi Abbath.